France : Prolongation de la garde à vue de Saad Lamjarred

Arrêté dimanche matin suite à une nouvelle plainte déposée par une Française l'accusant de viol, la garde à vue du chanteur de «Ghazali» a été prolongée de 24h supplémentaires.

Posted August 8,2018 in Nouvelles et Politique.

Oualid ettouil
2 Les adeptes 460 Vues

En garde à vue depuis dimanche matin, le chanteur marocain Saad Lamjarred sera retenu 24h de plus dans les locaux de la gendarmerie de Saint-Tropez. Son arrestation fait suite à une plainte d’une femme pour «faits caractérisés de viol», survenus dans la nuit de samedi à dimanche, a indiqué le parquet de Draguignan.

Ce dernier précise qu'il s’agit d’une affaire «complexe», où les versions de la plaignante et du présumé agresseur sont «diamétralement opposées» et «s’entrechoquent», nécessitant ainsi «la poursuite des investigations et l’audition de tout témoins utile».

Selon l'Agence France-Presse, l'enquête a été confiée à la brigade de recherches de la gendarmerie de Gassin-Saint-Tropez, où le chanteur est actuellement entendu.

 

Trois plaintes depuis...2010

Réagissant à cette nouvelle affaire, Laura Prioul qui accuse la star marocaine des faits datant d’octobre 2016 n'a pas manqué d'afficher son soutien, sur son compte Facebook, à la présumée victime. «Soutien de tout cœur à cette nouvelle victime qui n’aurait pas vécu ce drame si la justice était plus ferme», a-t-elle écrit.

C'est en octobre 2016 que Saad Lamjarred a été accusé en France d’avoir abusé d’une jeune femme de 21 ans, Laura Prioul. Il avait été mis en examen pour «viol aggravé» et «violences volontaires aggravées», puis soumis à un contrôle judiciaire prévoyant son assignation à résidence, avec bracelet électronique et interdiction de sortie du territoire.

Le chanteur marocain a été arrêté très tôt dans la matinée du mercredi 26 octobre 2016 à l’hôtel Paris Marriott Champs Elysées, dans la capitale française. Incarcéré ensuite à la prison Fleury-Mérogis à Paris, il a été mis en examen le 11 avril 2018, dans le cadre d’une nouvelle plainte, déposée cette fois-ci par une Franco-Marocaine affirmant avoir été violée et frappée par le chanteur, à Casablanca en 2015.

En avril 2017, il a été remis en liberté sous bracelet électronique, à la suite d’une décision de la Cour d’appel de Paris. Autorisé par la justice française, le chanteur marocain effectuera en mars dernier son premier voyage au Maroc depuis le début de procès. La pop star en a profité pour faire la promotion de son single «Ghazali, Ghazali». Dans le cadre du dossier actuellement devant la justice, Saad Lamjarred est défendu par l’avocat Eric Dupond-Moretti, entre autres.

Pour rappel, la première accusation d’agression sexuelle présumée à l'encontre de la Star marocaine, datant de 2010 et concernant une affaire à New York, n'a été rejetée qu'en décembre 2016. «Le procureur, Alana Tierney [avait] déclaré au juge de la Cour suprême Michael Gary que son bureau ne peut pas poursuivre l'affaire sans la coopération» de la plaignante, déclarait l'avocat de cette dernière. Une démarche ayant soutenu la demande de libération sous caution relative au dossier de viol et violences volontaires aggravés ouvert en France fin octobre 2016 à l'encontre de la pop star.

Oualid ettouil Des articles

En lire plus..

Nouvelles et Politique
August 8, 2018 | 492 Vues

Histoire et faits
July 7, 2018 | 598 Vues

Histoire et faits
August 8, 2018 | 497 Vues

Nouvelles et Politique
August 8, 2018 | 508 Vues

Nouvelles et Politique
August 8, 2018 | 493 Vues